Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 17:27

04avril.jpgComment avez-vous eu l’idée de créer cette chorale en 1997 quels ont été les moments forts de la chorale depuis 15 ans ?

 

C'est au cours d'une rencontre entre copains au sein de l'entreprise dans laquelle je travaillais comme informaticien à Saint Quentin en Yvelines qu'est née cette envie de créer un groupe vocal. Au début c'était presque une blague, un défi car aucun d'entre nous n'avait déjà chanté. Puis au fur et à mesure des répétitions c'est devenu un vrai projet qui a pris forme peu à peu avec le désir d'accéder à une culture musicale jusque là inconnue. En 1998 sous la baguette de notre premier chef de choeur Dominique Simonet, nous avons chanté les Carmina Burana de Carl Orff : un vrai succès et surtout un grand plaisir qui nous a incités à aller plus loin dans la découverte de nouveaux répertoires. Deux ans plus tard Hélène Spasky, d'origine russe, est devenue notre chef de choeur. En 2000 sous sa baguette, c'est la diversité du répertoire populaire et orthodoxe russe notamment, qui fut appréhendé lors d’un concert réalisé avec l'orchestre de balalaïkas « Saint Georges ». En 2001 Offenbach fut à l’étude. Achoriny s’est associé avec une compagnie de danse et un orchestre de la ville pour créer un spectacle original : « Le rêve d’OFFENBACH » qui fut présenté au théâtre de la ferme de BEL EBAT à Guyancourt en 2003. Puis en 2005 une comédie, « BALADE MUSICALE », a été créée sur le thème « cabarets du monde ». Suivra en 2006 la réalisation d’un polar chanté, « PASTEL en EAUX TROUBLES » qui fut présenté à la salle JACQUES BREL de Montigny dans le cadre du festival de théâtre amateur. En avril 2007, Hélène nous a présenté Vasyl Borys, d'origine ukrainienne, et c'est sous sa baguette  que avons renoué définitivement avec la musique slave.

 

Quelle est votre répertoire de prédilection ?

En fait la nature des évènements auxquels nous participons constitue l'ossature de notre répertoire. Si nous donnons un concert de Noël, nous allons étudier des chants de musique sacrée, si nous faisons un concert en entreprise nous mettrons plutôt l'accent sur des chants festifs accompagnés à l'accordéon. Lorsque nous avons décidé d'aller en Ukraine il nous a semblé opportun de faire connaître le répertoire de la renaissance française. La composition du choeur (choeur mixte slave, choeur d'hommes, choeur renaissance mixte) influe aussi sur le choix des chants. Aujourd'hui nous avons choisi d'approfondir deux thèmes : la "musique slave" et la "renaissance française"

 

Comment vous est venue l’idée de faire des rencontres et des échanges avec des chorales étrangères qui chantent le répertoire ukrainien ?

La musique participe de la culture d'une nation et nous avons souhaité mieux l'appréhender en rencontrant soit des Ukrainiens, soit d'autres choristes qui avaient une démarche similaire à la nôtre pour donner plus de sens à notre entreprise. Il faut dire aussi que Vasyl en resituant la musique dans son contexte géographique nous a donné envie d'aller voir de plus près ce pays. Aucun choriste ne connaissait l'Ukraine ; cela a donc été la découverte totale d'un pays accueillant et convivial. La rencontre avec d'autres chorales a été excellente à telle enseigne que nous avons accueilli en 2011 le choeur "Boyan" de Lviv.

 afficha41.jpg

Quels concerts sont prévus ces prochaines semaines ?

 Les 24 et 25 mars nous donnerons des concerts à Trappes, puis au Essarts le roi avec le Quatuor "Contact" de Dolyna, et le choeur Lysenko de Bunnik en Hollande. Le 13 mai ACHORINY participera au festival des chorales à Prunay en Yvelines, puis le 23 juin à la fête de la musique à Guyancourt et à Trappes.

 

Comment voyez-vous l’avenir de la chorale ?

A moyen terme nous travaillons à la réalisation d'un échange avec un choeur canadien de Toronto ainsi qu'une rencontre entre plusieurs chorales à Dolyna en Ukraine. Par ailleurs ACHORINY  entend pérenniser sa dynamique. Administrativement, il faut renouveler le personnel dirigeant pour que de nouveaux projets voient le jour. ACHORINY est une chorale d'amateurs et dans amateur, il y a le mot aimer, aussi je crois que techniquement il faut faire aimer davantage les répertoires slaves et renaissance pour révéler les richesses culturelles qu'ils recèlent.

Propos recueillis par Lesya Darricau-Dmytrenko

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans Rencontre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Perspectives Ukrainiennes
  • Le blog de Perspectives Ukrainiennes
  • : Les actualités et l'histoire ukrainiennes : les informations auxquelles les francophones n'ont pas d'accès ailleurs
  • Contact

Recherche