Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:32

Montmartre-peysajnaya-aleya.jpgPouvez-vous nous dire quelques mots à propos de l’Association Initiative Saint-André - Allée Paysagée ? Qui sont vos membres ?

L’Association Initiative Saint-André - Allée Paysagée est une union de citoyens et de diverses organisations qui a pour but la préservation et l’enrichissement du patrimoine historique et culturel ukrainien et sa promotion en Ukraine et à l’étranger. Toute personne peut devenir membre de l’association indépendamment de ses convictions religieuses, raciales ou autres. Mais un point est obligatoire : une vision commune dans les domaines de la culture, de l’art et de la préservation du patrimoine. 

 

Quelles sont les actions de l’Association ?

Dès la création de l’association, nous avons mené à bien plusieurs actions pour empêcher la construction d’immeubles autour de la cathédrale Sainte-Sophie. Parmi les actions les plus marquantes, on peut citer la création et la préservation de l’Allée Paysagée.

 

Pouvez-vous nous préciser comment a été créée l’Allée Paysagée ? Comment artistes et citoyens ont-ils réussi à réaliser et défendre ce projet ?

La création de l’Allée Paysagée, telle que vous la voyez aujourd’hui, a commencé en 2004 lors des manifestations contre la construction illégale d’immeubles dans la zone historique protégée appelée « Kyiv de jadis ». Le procès a duré 5 ans, au bout desquels, grâce aux efforts communs des citoyens, associations, artistes, mécénats et de l’architecte Kostiantyn Skrytoutsky, la première sculpture fut installée sur l’Allée Paysagée. Ensuite, furent installées les statues des Anges et du Petit Prince et d’autres créations. Cette initiative, chaleureusement accueillie par la communauté, a amené à créer un parc paysager destiné aux enfants,  aujourd’hui unique à Kyiv. L’Allée Paysagée est devenue le lieu privilégié des habitants de Kyiv et de ceux qui viennent visiter la ville. Le parc fait partie du circuit touristique de la capitale. illustrations-0496.JPG

 

Que représente la signature du Pacte d’Amitié entre votre Association et le Syndicat d’Initiative de Montmartre ?

Le Syndicat d’Initiative de Montmartre et l’Association Saint-André – Allée Paysagée partagent la même vision des choses. L’amitié et la collaboration entre deux associations proches dans leurs buts sont toujours très bénéfiques, surtout pour les communautés.

 

C’est au tour des Français de vous rendre visite. Quels endroits de Kyiv leur montrerez-vous en premier lieu ?

Je voudrais avant tout remercier les Français pour leur accueil chaleureux. Nous étions surpris par l’attention portée à notre délégation et le programme riche en événements à Montmartre. L’Ukraine et la France sont unies historiquement par le mariage en 1051 d’Anna Yaroslavna avec le roi de France Henri 1er. Le cadeau – le pied de vigne que nous avons ramené de Montmartre - est le symbole d’amitié de nos nations aujourd’hui, c’est l’union entre notre descente Saint-André, l’Allée Paysagée et Montmartre. Nous serons ravis d’accueillir la délégation française et ferons tout notre possible pour lui faire découvrir Kyiv. La capitale, vieille de plusieurs siècles, est riche en lieux qui valent la visite. Le jour le plus important de la ville est la fête de Kyiv. A cette occasion, plusieurs événements sont organisés tels que des expositions de peintres, de sculpteurs et d’autres artistes venus de toute l’Ukraine, mais aussi des concerts, des représentations théâtrales. C’est une excellente occasion de montrer l’esprit et la culture du peuple ukrainien. Bien sûr, nous montrerons à nos amis français l’Allée Paysagée, l’église de Saint-André, la Sainte-Sophie, le monastère de Saint-Michel avec ses coupoles dorées, la Laure de Petchersk de Kyiv. Nous irons voir des musées, théâtres, expositions et bien d’autres choses. A très bientôt à Kyiv !

 

Propos recueillis par Valentyna Matiyiv

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:31

Plusieurs jours après les élections législatives, les résultats définitifs ne sont toujours pas officiellement proclamés. Dans certaines circonscriptions, les résultats font l’objet de vives contestations. On recompte encore et encore. L'opposition dénonce une victoire volée tandis que le pouvoir cherche les moyens grâce auxquels il pourra faire valider la victoire de ses candidats.

 

Les désaccords les plus importants touchent les circonscriptions concernées par le scrutin majoritaire. En revanche, le scrutin proportionnel reflète, plus ou moins, les sympathies politiques des Ukrainiens... « Sans compter les fraudes, les voix préachetées et des pratiques administratives détournées » précise un activiste de la société civile ukrainienne, Ostape Kryvdyk.

 

Le scrutin proportionnel révèle que le parti au pouvoir, le Parti des Régions, réunit actuellement 30 % des suffrages. « Il ne s'agit pas d’un succès, estime le journaliste politique Moustafa Naiyem. Entre les élections de 2007 et celles de 2012, le Parti des Régions a perdu presque 2 millions de voix, dont 34 % sont comptabilisées dans le fief électoral du parti : les oblasts de Donetsk, Lougansk et Kharkiv. »

 

La liste de l'Opposition Unie – Batkivchtchyna (Notre Patrie) a fait un score légèrement inférieur aux sondages effectués à la sortie des urnes. La Commission Centrale Électorale a communiqué un résultat de 25,54 %, alors que les sociologues prédisaient à la force politique de Tymochenko-Yatsenuk 27-28 %. Ce score paraît assez logique, au regard de la déception de l'électorat « orange » résultant des promesses non tenues, des reformes non faites et de la faiblesse de l'opposition au moment des votes relatifs aux accords de Kharkiv et à la loi sur les langues.

 

 

La troisième force politique s’avère être le parti « Oudar » (Le Coup) du champion du monde de boxe Vitaliy Klitchko. Ce nouveau venu au parlement est déjà surnommé par la presse russe « le chouchou d'Angela Merkel ». Ce parti, fort de ses 13,96 %, est la seule formation politique ayant obtenu un soutien à peu près équivalent dans tout le pays. Potentiellement, s'il ne perd pas la confiance accordée par les électeurs, « Oudar » pourrait devenir un jour une force à même de réunir une majorité dans toute l'Ukraine, tant à l'Est qu’à l'Ouest.

 

Quant au Parti Communiste ukrainien, il obtient un succès inattendu, déjouant les pronostics qui annonçaient la disparition de la formation au drapeau rouge. « Si on analyse une carte électorale, parti par parti, on constate que les voix communistes à l'Est proviennent d’un électorat autrefois acquis au Parti des Régions », estime le politologue Serguey Taran. Le vote communiste, même si le PC ukrainien est un allié fidèle des Régions, est en quelque sorte aussi un vote contestataire.

 

La deuxième surprise des élections est le score élevé du parti nationaliste « Svoboda ». Même si la formation bénéficie d'un bon ancrage à l'Ouest du pays, nul n'a vu venir ses 18,5 % à Kyiv. « Il représente un instrument efficace pour faire partir le Parti des Régions » : ainsi Andriy, un ingénieur quadragénaire et russophone, explique-t-il son vote. La capitale ukrainienne a exprimé une forte attente de changement. Le Parti « Svoboda » se retrouve en mesure de devenir, s'il synthétise les aspirations de l'ensemble des composantes de son électorat, un parti conservateur patriotique. Si le potentiel interne de « Svoboda » ne lui permet pas le renouvellement  politique nécessaire, elle reviendra inévitablement à son statut de formation régionale.

 

Tant que les résultats définitifs ne sont pas déclarés, les conclusions des missions d'observation de l'OCSE, de l'APCE et autres organisations ne sont pas recevables. Le combat pour les décomptes continue. « Les fraudes sont importantes et systématiques », affirme le député polonais du Parlement Européen Pavel Zalevski. « Mais ce qui est rassurant, c'est de constater que les Ukrainiens ne se laissent pas faire. Que le pluralisme est maintenu et que l'Ukraine ne prend pas le chemin de la Russie ou de la Biélorussie. C'est au peuple ukrainien et pas aux partis corrompus que nous devons apporter notre soutien. » Comme de nombreux députés polonais au Parlement Européen, M. Zalevski plaide pour la suppression des visas entre l'Union Européenne et l'Ukraine au plus vite.

 

Youlia Timochenko depuis sa prison, ainsi que son mari depuis la République Tchèque, demandent à la communauté internationale de ne pas reconnaître les résultats des élections. Au sein de l'opposition ukrainienne les avis sont partagés. Il n 'est pas exclu qu'en mars prochain de nouvelles élections soient organisées dans les circonscriptions où de nombreux problèmes ont entaché le scrutin. Dans ce cas, les partis « Batkivchtchyna », « Oudar » et « Svoboda » se sont déjà engagés à présenter un candidat unique contre le parti des Régions.

 

 

 

Alla Lazareva

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:18

Le bulletin de Novembre 2012 de Perspectives Ukrainiennes est disponible sur la page Archive des bulletins de Perspectives Ukrainiennes

 

Au sommaire:

 
p. 1-2 : Éditorial


p. 3-4 : Hommages aux victimes du Holodomor


p. 5 : Entretien avec Maryna Solovjova, présidente de l’association ukrainienne Initiative Saint-André – Allée Paysagée


p. 6 : L’Ukraine à la page - Cognac 15/18 novembre 2012


p. 7 : L’univers merveilleux de l’illustratrice ukrainienne Katerina Biletina à Chateaubernard.


p. 8 : Les Houtsouls, Dans l’ombre des Carpates. Une exposition du photographe Youry Bilak


p. 9-10 : Actualités associatives


p. 11 : Les sculptures dansantes du Maître Pinsel exposées au Louvre du 22 novembre 2012 au 25 Février 2013


p. 12 : Actualités du livre

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 22:17

Affiche_Deresh_Kushnir_Matios_Kourkov.jpg

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 22:12

Affiche_Kourkov_Matios_12-nov.jpg

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 23:25

Le 28 octobre 2012 les élections législatives se sont tenues en Ukraine.
22 parties politiques ont pu participer à la compétition électorale, mais quinze jours avant le scrutin, le parti Sobor s’est retiré et a appelé les électeurs de ne soutenir aucun parti.

Les élections se sont déroulées selon deux modes : la moitié de députés sont élus au scrutin majoritaire (m), et l'autre moitié au scrutin proportionnel (p). Pour être représentée au Parlement, une liste électorale doit recueillir au moins 5% des suffrages exprimés.

En Ukraine, après le décompte de 99,79% des bulletins, les résultats des élections au scrutin proportionnel sont suivants :
Ukraine-resultats_des_elections_legislatives_2012.jpg

En France, il s’agissait que d’un scrutin proportionnel dans deux lieux – à Paris et à Marseille. A l’heure actuelle, nous n’avons pas de résultats de votes à Marseille. Voici les résultats à Paris :
Ukraine-resultats_des_elections_legislatives_2012-copie-1.jpg

Le Parlement ukrainien aura alors, la composition suivante :

composition-du-parlement-ukrainien-2012-copie-1.jpg

 

sources: Pravda.com.ua

Wikipédia

CVK.gov.ua

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 23:04

soiree_acuf-apgef.jpg

L’Association des cadres ukrainiens en France et l'APGEF (Association des Polonais des Grandes Ecoles Françaises) organisent une soirée commune.


L’objectif de cette rencontre est le développement, dans un esprit d’ouverture, de liens d’amitié et de solidarité entre les membres de l’ACUF et de l’APGEF dans le cadre de la clôture d’une année où l’Ukraine et la Pologne ont accueilli le championnat d’Europe de football 2012.

 

La soirée s'articulera autour d'un cocktail et d'animations scéniques, conviviales et ludiques, dont nous vous réservons la surprise. 

 

quand : le mercredi 28 novembre 2012 à 19h30

où : au Centre Culturel Ukrainien du 22, avenue de Messine 75008 Paris

 

 

 

ATTENTION: Le nombre de places étant limité, seuls les participants pré-inscrits seront admis à la soirée.


Afin de confirmer votre inscription écrivez avant le 14 novembre par e-mail à cadresukraniens at yahoo.fr et envoyez votre participation de 10 euros par chèque à l'ordre de l'ACUF (adresse vous sera confirmée par e-mail). Le réglement de votre participation doit nous parvenir pour le 16 novembre au plus tard.  

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 08:55

EN PRÉSENCE DES CINÉASTES 

METAL MARIOUPOL

Ukraine | 2012 | 94 min | vostf

un film de : Blandine Huk, Frédéric Cousseau (France)

image  : Frédéric Cousseau

montage : Blandine Huk, Frédéric Cousseau

son : Blandine Huk

production : Nofilm (Paris, France) - nofilm(at)free.fr

 Marioupol

Une petite ville de 500 000 habitants sur les bords de la mer d’Azov. Une petite ville dont le nom grec de Marioupol sonne comme celui d’une station balnéaire. Une petite ville d’Ukraine qui vit au rythme de ses aciéries et du souvenir d’une histoire brutale et mouvementée au XXe siècle.

 

site officiel 

__________

Blandine Huk est née en 1969 à Mulhouse. Journaliste, elle débute dans le documentaire comme assistante réalisatrice sur le film Sakhaline (2006). Filmographie : Un dimanche à Pripiat (2006) ; Rouge Nowa Huta (2009) ; Garboucha (2009) ; Le goût du cochon (2010)

Frédéric Cousseau est né en 1963 à Paris. Tout d’abord musicien rock/punk, il commence à réaliser des films (fiction, documentaire, expérimental) à la fin des années 80. Filmographie : Des pieds et des mains (1989) ; Bartolin (1991) ; La fatigue (1998) ; Le 17 au soir (2005) ; Sakhaline (2006) ; Un dimanche à Pripiat (2006) ; Rouge Nowa Huta (2009) ; Garboucha (2009) ; Le Goût du cochon (2010) ; Body (2010) ; Pornographic Isolation (2011).

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:52

CINÉ-CLUB UKRAINIEN

ESPACE CULTUREL DE L’AMBASSADE D’UKRAINE

 

22, av. de Messine, M° Miromesnil. Tél. 01 43 59 03 53

 

Mercredi 7 novembre 2012, 18h30

 

Entrée libre.

 

Séance dédiée au Holodomor

 
CHRONIQUES DU HOLODOMOR 1933
 Photogramme-Holodomor.jpg

(ЛІТОПИСНИЙ ВІДЕОМАТЕРІАЛ ГОЛОДОМОР 1933)

 

vo

 

 

 

TÉMOIGNAGE DE VALENTYNA HAVRYLIVNA KOULYNYTCH

Свідчить Валентина Гаврилівна Кулинич

Production : Studio des films documentaires d’Ukraine, Service cinématographique d’État, Ministère de la Culture d’Ukraine, 2008, 17 mn, coul.

Réalisation : Suzanna Chapovalova

Photographie : Alexandre Mokhnatko

 

TÉMOIGNAGE DE MARIA MYKYTIVNA VYNOGRADOVA

Свідчить Марія Микитівна Виноградова

Production : Studio des films documentaires d’Ukraine, Service cinématographique d’État, Ministère de la Culture d’Ukraine, 2008, 15 mn, coul.

Réalisation, Photographie : Volodymyr Vassyliev

 

 

TÉMOIGNAGE DE PETRO MAXYMOVYTCH KOUKHARTCHOUK

Свідчить Петро Максимовитч Кухарчук

Production : Studio des films documentaires d’Ukraine, Service cinématographique d’État, Ministère de la Culture d’Ukraine, 2008, 12 mn, coul

Réalisation, Photographie : Volodymyr Vassyliev

 

 

TÉMOIGNAGE DE  YEVDOKIA MYKHAÏLIVNA DOUBININA

Свідчить Євдокія Михайлівна Дубініна

Production : Studio des films documentaires d’Ukraine, Service cinématographique d’État, Ministère de la Culture d’Ukraine, 2008, 22 mn, coul.

Réalisation, Photographie : Volodymyr Vassyliev

 

Genre : documentaire

 

Courts métrages basés sur des documents filmiques, photographiques et phonographiques, datant de l’époque du Holodomor 1932-33, ainsi que sur des témoignages de rescapés, enregistrés dès l’avènement de la perestroïka jusqu’à la Révolution Orange.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:47

CINÉ-CLUB UKRAINIEN

ESPACE CULTUREL DE L’AMBASSADE D’UKRAINE

 

22, av. de Messine, M° Miromesnil. Tél. 01 43 59 03 53

 

Mardi 6 novembre 2012, 18h30

 

Entrée libre.

 

LE CHIEN PIE QUI COURT LE LONG DE LA MER

 

(РЯБИЙ ПЕС, ЩО БІЖИТЬ КРАЄМ МОРЯ)

vostf

 Photogramme-Chien-pie-2.jpg

suivi d’une intervention d’Anne-Victoire Charrin,

anthropologue arctique,

spécialiste des cultures et des littératures des peuples autochtones de la Sibérie

 

 

Production : Studio Alexandre Dovjenko de Kiev, Allianz Filmproduktion, Regina Ziegler Filmproduktion, ZAF, 1990, 136 mn, coul
Scénario : Tolomouch Okéiev, Karen Guevorkian
Réalisation : Karen Guevorkian
Photographie : Igor Biélakov, Roudolf Vatinian, Karen Guevorkian
Décors : Yevhen Striletskyi, Heorhiї Oussenko
Musique : Sandor Kalloś
Son : Alexandre Kouzmine
Interprétation : Boiarto Dambaiev, Alexandre Sassykov, Doskhan Joljaksynov, Tokon Tagtyrbekov, Loudmila Ivanova
Genre : drame
 
Récompenses : Grand Prix au Festival Kinotavr, Sotchi, 1991 ; Médaille d’Or, Prix de la FIPRESCI, Prix du Jury Œcuménique, Prix Spécial du Jury International des ciné-clubs, Festival de Moscou, 1991 ; Grand Prix du film d’auteur au Festival de San Remo, 1993 ; Grand Prix au Festival international du film d'action et d'aventures de Valenciennes, 1993
 
 Photogramme-Chien-pie-1.jpg
 
Synopsis
 
Kirisk, un petit garçon de dix ans, accompagné de son grand-père, de son père et de son oncle, part pour la première fois à la chasse au phoque. Mais un malheur s'abat sur les chasseurs. Le brouillard s'est levé sur la mer et ils se perdent. Quand les réserves d’eau arrivent à leur fin, les hommes décident de se sacrifier pour sauver l’enfant et leur peuple.
 
Opinion
 
Unique film du réalisateur d’origine arménienne Karen Guevorkian produit en Ukraine, Le Chien pie qui court le long de la mer fut commencé en 1978 à la Lenfilm, puis arrêté sur décision du Goskino. Mais en 1986, sur l'insistance de Viktor Démine, le Derjkino donna au réalisateur la possibilité de continuer et de terminer son travail aux Studios Dovjenko de Kiev, où les traditions du cinéma poétique subsistaient toujours.
 
Le film s’inspire du récit de Tchinguiz Aimatov sur la condition humaine des Nivkhes, petite minorité ethnique de Sibérie orientale confrontée à la rigueur des éléments et menacée d’extinction. Par son style documentaire, mais néanmoins épique, il rappelle Nanouk, l’Esquimau, avant un final intensément dramatique. Les lois éthiques sont celles de la nature avec qui l’homme vit en harmonie, la combat et la tutoie comme un être humain. Riche tant sur le plan anthropologique que cinématographique, le film se découpe en deux parties. La première se passe sur terre non loin du littoral. La seconde, en mer d’Okhotsk, et se réfère directement au récit d’Aimatov relatant l’initiation d’un jeune garçon à la chasse au phoque par son grand-père, son père et son oncle. Malgré quelques similitudes avec le film de Flaherty et L’Île nue du Japonais Kaneto Shindo, le film n’en reste pas moins une brillante fiction philosophico-poétique, émaillée de paraboles mythologiques, où chaque geste devient rituel. Contrairement à Flaherty qui demandait à Nanouk de rejouer son propre quotidien, Guevorkian nous plonge au cœur d’une communauté, vue par un œil non pas exotique mais ethnographique. Le réalisateur jette un regard libre sur les mœurs et les traditions, directement liées au substrat religieux d’une culture ancestrale. Dominée par le blanc de la toundra et du brouillard, la photographie du film est généreuse en plans d’ensemble, où l’image se transfigure en hymne au grand créateur. Le film est encore plus poétique qu’Aérograd de Dovjenko, une œuvre splendide au rythme lent et puissamment universelle.


Formé au VGIK, d’abord en tant qu’opérateur puis réalisateur, Guevorkian est de ces cinéastes qui ont connu la censure durant la stagnation brejnévienne, parce que considéré comme antisoviétique. Il travaillera épisodiquement aux Studios ArmenFilm et Lentéléfilm, et ne réalisera que deux longs métrages en vingt ans, avant de créer sa propre unité de production, le Studio Navigator, en 1993.
 
 
Lubomir Hosejko

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Perspectives Ukrainiennes
  • : Les actualités et l'histoire ukrainiennes : les informations auxquelles les francophones n'ont pas d'accès ailleurs
  • Contact

Recherche