Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 23:39
Rencontre avec Lyane Guillaume
Rencontre avec Lyane Guillaume

L’association « Perspectives Ukrainiennes » vous invite à une rencontre avec l’écrivaine Lyane Guillaume.


Romancière, professeure de Lettres (elle a enseigné en Afghanistan et en banlieue parisienne), danseuse (en Inde, elle a étudié l’Odissi et donné des spectacles) femme de théâtre (auteure, comédienne), journaliste occasionnelle (à Moscou, elle a animé une émission culturelle en français sur La Voix de la Russie, à Kiev rédigé de nombreux articles pour la presse anglophone) Lyane Guillaume a beaucoup voyagé et vécu à l’étranger : Inde (9 ans sur deux séjours) Russie (5 ans) Ukraine (4 ans) Afghanistan (7 ans sur deux séjours), où elle a puisé l’inspiration pour chacun de ses romans. Elle vit actuellement à Tachkent (Ouzbékistan) où elle écrit et enseigne le théâtre.


La rencontre se déroulera autour de son dernier roman « Les errantes ; chroniques ukrainiennes » paru en 2014 aux Editions du Rocher. Par ailleurs, Lyane Guillaume aura l’occasion de parler de ses autres ouvrages, dont l’un en cours, consacré à l’Ouzbékistan.


« Perspectives Ukrainiennes » remettra le Prix Balzac-Verkhivnya-2015 à l’auteure pour son livre consacré à l’Ukraine et pour l’ensemble de son travail sur le renforcement des liens entre l’Ukraine et la France. En effet, Lyane était à Kiev aux côtés de son mari Olivier Guillaume, alors Conseiller culturel et de coopération à l'Ambassade de France, quand il a créé le célèbre Printemps Français en Ukraine en 2004. Ce festival annuel a donné un élan à de nombreux projets au croisement des deux cultures, et Lyane y a largement contribué
Les lecteurs auront la possibilité de se faire dédicacer des ouvrages et d’échanger avec l’écrivaine.

Pour suivre les actus liées à cet événement, cliquez ici.

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans Prix Balzac-Verkhivnya
commenter cet article
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 09:38

Le bulletin de Mai-Juin 2015 de Perspectives Ukrainiennes est disponible sur la page Archive des bulletins de Perspectives Ukrainiennes ou en cliquant ici


Au sommaire:

p. 1 - 2 : Lyane Guillaume, lauréate du prix Balzac-Verkhivnia 2015
p. 3 - 4 : Réponses de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, à deux questions
écrites relatives à l’Ukraine, posées par des parlementaires
p. 5 - 6 : Mykhailo Tyshkewicz, un éminent diplomate ukrainien
p. 7 : A vos agendas !
p. 8 : Actualité du livre

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans Bulletins Lyane Guillaume MAE Mykhailo Tyshkewicz
commenter cet article
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 10:15

Mercredi 20 mai 2015 à 19h, au Centre culturel tchèque à Paris (18, rue Bonaparte, 75006) seront projetés deux films du cycle Babylon’13 : Plus fort que les armes et Rester vivant. La projection est organisée dans le cadre de reprise du X festival A l’est, du Nouveau et avec le soutien des associations Aide Médicale & Caritative France-Ukrainе, l'Association des Etudiants Ukrainiens en France et Portail de l'Ukraine (Lille).

Le projet Babylon13 voit le jour au lendemain des premières manifestations de novembre 2013 qui deviendront ce qu’on connait aujourd’hui sous les noms Maidan ou Révolution de dignité en Ukraine. Les premiers cadres sont tournés le 30 novembre 2013 sur la place Mykhaylovska à Kyiv. Babylon13 est initié par des étudiants et professeurs de l’Institut du cinéma et du théâtre Karpenko-Kariy. Les auteurs suivent Maidan au jour le jour, ils sont présents sur la presqu’île de Crimée au moment de son annexion par la Russie, à l’est de l’Ukraine au moment des premiers troubles semés par le voisin, et suivent la guerre russo-ukrainienne. Vous pouvez ainsi voir les évènements dont on vous parle dans les médias français par des yeux de témoins directs – les populations locales, les acteurs et les victimes.

Au jour d’aujourd’hui plus de 186 épisodes ont été tournés. Babylon13 devient un nouveau média – sur l’intersection de reportage, documentaire et probablement demain on apprendra l’histoire à l’école par le biais de ces chroniques.

Vous aurez la chance de voir deux épisodes de ce projet à Paris. Sous-titrés en français avec l’aide des associations franco-ukrainiennes, ils sont forts en émotions, le public français sort des séances troublé, touché et plus proche de ce pays peu connu se trouvant au cœur de l’Europe. En tout cas, les chroniques donnent les clés pour comprendre les actus, les motivations et voir que l’Ukraine avec ses préoccupations mais aussi avec sa force, son inspiration et son envie, est bien plus proche de la France qu’on ne l’aurait cru.

Pour savoir davantage sur les épisodes, rendez-vous sur la page du centre culturel Tchèque.

Repost 0
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 21:12
Affiche de la projection de La symphonie du Donbass
Affiche de la projection de La symphonie du Donbass

INALCO fait son cinéma et vous invite à la projection de La symphonie du Donbass de Dziga Vertov, lundi 18 mai 2015 à 18h30.

Pour voir le programme complet

Programme de "INALCO fait son cinéma" - Livret Donbass

Repost 0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 09:50
Programme de la Journée Anne de Kyiv 2015
Programme de la Journée Anne de Kyiv 2015

Comme tous les ans, Senlis accueille pour une journée d'Anne de Kyiv.

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans Anne de Kyiv Senlis
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 10:34
Récital
Récital

Concert caritatif
UKRAINE: des talents pour l'aven
ir


Le 4 Mai 2015 20h30


Salle Cortot, 78, rue Cardinet ,
75017 Paris


Sous le Haut-Patronage de S. E. M. Oleg Shamshur, Ambassadeur d’Ukraine en
France


association “Aide Médicale & Caritative France-Ukraine“ (http://amc.ukr.fr/), vous présente:


Récital de piano
Dmytro Sukhovienko, piano
Mykyta Burzanitsa, piano - Donetsk
Khrystyna Mykhailichen
ko, piano - Crimée


Au programme:

Kolessa 'Prelude "About Dovbush"'

Bach/Kempff Siciliano from the Flute Sonata N.2

Bach/Busoni Chaconne from Partita for solo violin N.2 in D minor

Dmytro Sukhovienko, piano (Ukraine-Belgique)

Revutsky 'Chanson'

Mozart 'Rondo'

Debussy Pièces de ‘Le coin des enfants’: 'Clair de Lune', 'Doctor Gradus ad Parnassum'

Khrystyna Mykhailichenko, piano (Ukraine)

Skoryk 'Une Melodie ukrainienne'

Liszt 'Mephisto-Valse'

Rimski-Korsakov/Vilensky 'Le vol du bourdon'

Mykyta Burzanitsa, piano (Ukraine)

Brahms Les danses hongroises № 6, 5

Khrystyna Mykhailichenko, Mykyta Burzanitsa, piano


Deux jeunes musiciens et un pianiste de renom international s'unissent pour une cause commune : Faire connaitre leur pays d’origine davantage et collecter de l’aide pour des enfants ayant perdus leur parents à la guerre en Ukraine, afin de leur permettre de se reconstruire après le drame vecu.

Les deux jeunes talents, Khrystyna Mykhailichenko et Mykyta Burzanitsa se joindront donc à Dmytro Sukhovienko pour un programme proposant de grandes œuvres de musique classique.
Khrystyna Mykhailichenko et Mykyta Burzanitsa ont dû, eux aussi, quitter leur vie d’avant la guerre en raison des combats dans les quartiers residentiels et de l’annexion du territoire par l’Etat voisin.

Venez-nombreux pour profiter d'un concert d'exception et soutenir une noble cause.
Les recettes de ce concert serviront à financer des séjours linguistiques en France pour les enfants ukrainiens via l'association
“Aide Médicale & Caritative France-Ukraine“ (http://amc.ukr.fr/ ).

Billetterie:
Tarif normal : 25 €
Prévente, étudiants et tarif pour les groupes (minimum 10 personnes) : 20 €
Gratuit pour les jeunes -16 ans


Billetterie en ligne:
1) Helloasso: http://goo.gl/2lYyGj
2) Weezevent: https://www.weezevent.com/amcfu
3) Fnac - Carrefour - Géant - Magasins U – Intermarché : www.fnac.com - www.carrefour.fr - www.francebillet.com - 0 892 68 36 22 (0,34€/min)


Contact: amc@ukr.fr

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans concert musique classique Cortot
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 16:53
Senlis, dimanche 19 avril 2015 - soirée littéraire

Centre culturel Anne de Kyiv invite à la conférence-dédicace avec :


Antoine Arjakovsky
auteur de "Russie-Ukraine : de la guerre à la paix",

historien, codirecteur du pôle "Société, liberté, paix" du Collège des Bernardins


Alain Guillemole
auteur de "Ukraine, le reveil d'une nation"
jou
rnaliste


adresse: 2 rue de Meaux, 60300 Senlis
pour informations: annedekyiv@gmail.com

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 09:58
Cyril Horiszny présente la BD "Héros malgré lui"
Cyril Horiszny présente la BD "Héros malgré lui"

Français, d’origine ukrainienne, ses grands-parents ont quitté l’Ouest de l’Ukraine dans les années 1930 pour chercher du travail en France. Après un DEA d’histoire sur les dissidents ukrainiens et des recherches en Amérique du Nord, Cyril Horiszny est parti travailler en Ukraine. Il enseigne d’abord le français à l’Université catholique de Lviv, puis dirige pendant deux ans le centre français de Lviv. En même temps il commence à photographier l’Ukraine de long en large et à exposer son travail en Europe. A la fin de son contrat pour l’ambassade de France, il souhaite rester en Ukraine, où il a vécu entre temps la «Révolution orange», Cyril Horiszny veut donc continuer de témoigner en tant que photojournaliste sur un pays en construction. Quelques années plus tard, il crée la maison d’édition «Léopol», qui en français ancien signifie «Lviv», sa ville d’adoption. En 2014, Léopol publie un roman graphique selon un œuvre du classique de la littérature ukrainienne Ivan Franko – « Héros malgré lui ». Perspectives Ukrainiennes a rencontré Cyril à cette occasion.


Comment l'idée de créer la maison d'édition est apparue?
J’ai travaillé pendant cinq ans pour la presse internationale. Un jour, le journal «Newsweek» a commandé à l’agence française qui représente mon travail, des photos d’«Ukrainiens tristes». Je ne voulais pas être complice de cette mascarade, de cette logique malsaine qui consiste à montrer les aspects les plus misérabilistes et sensationnels d’un pays, pour espérer vendre mes photos. Par ailleurs, le photojournalisme ne se porte pas très bien depuis quelques temps. Pour montrer des projets photos plus personnels, j’ai donc mis l’accent sur les expositions et j’ai crée ma propre maison d’édition pour diffuser mon travail autrement, mais également celui d’autres auteurs issus de différents champs de l’art et du savoir. Cette confrontation des regards et des disciplines est devenue une source d’inspiration importante pour donner une image plus profonde du pays de mes grands-parents, à l’aide d’historiens, d’écrivains, de dessinateurs, de photographes. Par ailleurs, je suis revenu a mes premiers amours, l’histoire... l’histoire d’un pays encore largement méconnue par les Ukrainiens eux-mêmes ! Notre but est de mettre en valeur et de populariser le patrimoine historico-culturel de l’Ukraine à travers des publications esthétiques, alliant textes et images.


Pourquoi publier une BD?
La BD est un genre quasiment inexistant en Ukraine, on l’associe le plus souvent au journal communiste français «Pif et Hercules» chez ceux qui ont connu l’Union soviétique, ou bien aux «comics » américains et à leurs super-héros. Les références aux BD avant-gardistes européennes sont encore rares, faute de repères. Personnellement, je suis un lecteur de BD, sans être un fanatique. Dans mon optique, elle permet surtout de populariser l’histoire et la culture. D’un point de vue commercial, il s’agit d’un genre novateur pour l’Ukraine, malgré la présence sur le marché de quelques BD ukrainiennes qui se comptent sur les doigts de la main. Enfin, ma rencontre il y a 10 ans avec l’auteur des dessins de notre première BD, Mikhaï Tymochenko, a joué un rôle important. Venu de Roumanie, il a terminé l’Académie des Beaux Arts de Lviv et son talent m’a tout de suite interpellé.


Pourquoi vous avez choisi Franko et "Héros malgré lui"?
Tout d’abord parce qu'en grandissant dans la diaspora ukrainienne, on m’a appris à aimer Franko et Chevchenko, sans même que je puisse les lire, à cause de la barrière de la langue. Lorsque mon niveau d’ukrainien me l’a permis, je suis parti à la découverte de leurs textes et de leur pensée, à travers des paves soviétiques ou des livres post-soviétiques pas très esthétiques. L’œuvre de Franko se déroule entre autres en Galicie, la région où j’habite et que je connais le mieux en Ukraine. Et puis ses valeurs universelles m’ont tout de suite séduit. Les soviétiques le considéraient comme chantre de la lutte des classes et du communisme, les nationalistes ukrainiens comme le chantre de leur idée nationale. Franko deviendra au cours de sa vie un ardent défenseur de l’Ukraine libre, mais ce qui est au cœur de son œuvre, c’est l’homme.
Enfin, face à l’absence de culture de la BD en Ukraine, j’ai choisi un auteur culte, pour attirer l’attention d’un public néophyte, de même qu’un thème populaire: la ville très touristique de Lviv et son mythique passé autrichien. L’action se déroule pendant la Révolution du «Printemps des Peuples» qui a traversé l’Europe en 1848. Le thème de la révolution a également pesé dans la balance puisqu’il est très visuel. Ce que l’on ignorait en débutant ce projet il y a 3 ans, c’est que l’on vivrait nous-même une nouvelle révolution, à Maïdan, puis la guerre dans l’Est de l’Ukraine. Des parallèles et des valeurs communes s’imposent au lecteur, malgré plus de 150 ans qui séparent ces événements... à commencer par la lutte pour la liberté, pour l’indépendance d’un pays, mais également la solidarité entre révolutionnaires. Le héros principal, Stepan Kalynovych, est plutôt un antihéros à la base, il sort de l’ordinaire et du format classique du super héros. Enfin, j’ai choisi l’un des romans d’Ivan Franko les moins connus, pour surprendre un peu plus le public.


Comment le public ukrainien a accueilli le livre? Il y a-t-il de l'avenir pour BD en Ukraine?
Le plus souvent, les lecteurs découvrent cette œuvre de Franko, ce qui confirme mes soupçons... Au-delà du programme scolaire, les Ukrainiens ne connaissent pas bien encore leurs auteurs classiques. Cela dit en France, ma génération se souviendra surtout de «Germinal» mais ne retiendra pas grand-chose d’autre. Le public est également surpris je pense de réaliser qu’un Français et un Roumain portent autant d’attention à la culture ukrainienne. Nous avons préservé dans la BD la langue originale de Franko, c’est une belle récompense lorsque les lecteurs, jeunes ou moins jeunes, nous confient qu’ils ont lu le livre d’une traite et attendent avec impatience le tome 2. Je ne crois pas qu’ils auraient eu le courage de lire Franko dans les livres soviétiques que j’ai cités précédemment. «Chaque grenouille vante son marais» dit-on en ukrainien, mais nous sommes contents de constater que des journaux de référence à Kiev mettent en lumière notre travail.


Difficile de prédire l’avenir de la BD en Ukraine. Tout dépend de ce que l’on montre. Les Ukrainiens sont en quête d’autorités morales, de héros, d’autant plus dans un période aussi sombre pour l’Ukraine. Ils trouvent un certain apaisement à travers l’image de Tarass Chevchenko, ou celle des Cosaques... il s’agit la certainement des thèmes les plus populaires pour le public ukrainien. Mais cette culture abrite tant de trésors encore inexploités, et il y a tant d’artistes talentueux, qu’il y a fort à parier que la BD va se développer, à condition de trouver la bonne formule. Une chose est sure, la nouvelle génération d’Ukrainiens voit dans ce genre un produit venu de l’Ouest, synonyme de nouveauté et de modernité.
Où on peut l'acheter en France?
Le «Club littéraire ukrainien de Paris» nous a proposé d’organiser une présentation, ce que nous accepterons avec plaisir, des que nous serons de passage à Paris. En attendant, le livre est en vente en France (envoi par «la Poste»). Pour cela, il suffit de nous écrire a l’adresse suivante : mail@leopol.net ou de contacter Genia, la représentante des éditions Leopol en France, au 0667341488. Nous vous donnerons tous les détails.


Quels sont vos projets à venir?
Cette première BD nous a permis de développer notre réseau de distribution, de faire parler des éditions « Leopol », et sera je l’espère, un tremplin vers la création d’autres BD sur l’Ukraine, mais également de livres photos. En parallèle de mon exposition photo sur le village houtsoul de Kosmach dans les Carpates, je prépare depuis des années un livre à ce sujet. Mais notre prochain livre sera en principe consacré aux Carpates dans les années 1920-30 à travers le regard d’un photographe ukrainien très talentueux et encore méconnu, Mykola Senkovsky. Enfin, nous préparons avec l’historien ukrainien de renom, Yaroslav Hrytsak, une brève histoire illustrée de l’Ukraine, que l’on espère traduire dans plusieurs langues, y-compris en français. En ce qui concerne mes projets photo, j’exposerai en juin prochain dans la région Languedoc-Roussillon mes séries «Houtsuly – Peuple des Carpates» et «Les Ukrainiens – Entre Est et Ouest ».


Editions Leopol : www.leopol.net
Photographies de Cyril Horiszny : www.kyrylo.c
om

Propos recueillis par Olena Codet

Les co-auteurs: Cyril Horiszny, Mikhaï Tymochenko et Ivan Franko

Les co-auteurs: Cyril Horiszny, Mikhaï Tymochenko et Ivan Franko

BD "Héros malgré lui", éditions Léopol

BD "Héros malgré lui", éditions Léopol

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 09:25
Trajet de Run For Peace à travers l'Europe
Trajet de Run For Peace à travers l'Europe

Entretien avec Julia Lev, coordinatrice du projet, et Thomas Didier, co-organisateur du projet Run For Peace pour la France


Qu’est-ce que la Run For peace / Course pour la Paix, et quels sont les objectifs de ces jeunes coureurs ukrainiens ?


JL : C’est un projet sportif et humain magnifique, un défi sans précédent qui sera inscrit au Livre Guinness des Records. Il s’agit de parcourir 40 pays de l’Europe. Mais ce n’est pas seulement une performance sportive. L’équipe de 12 coureurs ukrainiens qui a quitté Kyïv le 21 mars, porte un message de la Paix pour l’Ukraine, notre pays mais aussi de la Paix et de l’Unité pour l’Europe à travers toute Europe.
La semaine dernière, Run For Peace a atteint le Mont Blanc. Par une course interrompue, l’équipe a parcouru déjà presque 4 000 km et a traversé sept pays européens. Dans chaque capitale, ils ont rencontré des leaders politiques, des journalistes, des habitants et la diaspora ukrainienne. Un Livre de la Paix accompagne les coureurs ukrainiens dans cet exploit et chaque personne qui le souhaite peut y laisser son commentaire et témoigner son soutien à l’Ukraine.


« Run for peace — une course incroyable, des rencontres et des paysages à couper le souffle ! Ces derniers jours ce sont les montagnes françaises et qu’est-ce qui peut être plus beau que les montagnes ! France, Espagne, Portugal, l’Europe entière ! Les Ambassadeurs de la Paix courent vers vous ! » - partage ses impressions Nathalia Martiachvili, membre de l’équipe ukrainienne.


L’étape parisienne est prévue pour le 26 avril 2015. Pouvez-vous nous dire ce qui est prévu pour cette étape ?


JL : Paris est une capitale sportive. Le Conseil de la ville vient d’approuver l’engagement de Paris dans une candidature pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024. Concernant l’étape parisienne Run For Peace, nous collaborons avec la Mairie de Paris qui accorde à ce projet son attention et espérons son soutien dans l’obtention d’une autorisation et d’un partenariat pour organiser une belle course internationale sur les berges de la Seine. C’est cette semaine que nous attendons la réponse.


Et la course passera-t-elle dans d’autres villes françaises ?


JL : Oui, voici le calendrier avant l’événement parisien, les coureurs seront ravis de rencontrer votre soutien :


9 avril à Chamonix et Mont Blanc
10 avril à Grenoble
11 avril à Cavaillon
12 avril à Montpellier
22 avril 2015 à Bayonne
23 avril 2015 à Bordeaux
23 avril 2015 à Angoulême
24 avril 2015 à Poitiers
24 avril 2015 à Loches
25 avril à Blois
25 avril 2015 à Orléans
26 avril 2015 à Paris


Comment la communauté ukrainienne et les sympathisants de l’Ukraine en France peuvent participer aux courses qui auront lieu en France ?


JL : par rapport au calendrier français général présenté plus haut, sachant qu’il est très difficile de chronométrer un tel événement bénévole, les coureurs nous laissent leur numéro de téléphone pour les joindre à l’approche d’une date et d’une étape : Roman +37122214439


TD : Concernant l’événement à Paris, en attente de l’autorisation de la Mairie, nous avons élaboré deux scénarios. Le premier, sous condition de son obtention, prévoit une course commune de l’Hôtel de Ville jusqu’à la Tour Eiffel sur les berges de la Seine. Toutes les personnes souhaitant y participer pourront rejoindre l’équipe de 12 coureurs. Cet événement sera annoncé sur le site de Top Chrono et toute personne souhaitant rejoindre l’évènement pourra s’inscrire.
Le deuxième scénario, si les délais pour l’autorisation ne sont pas suffisants, prévoit une course de coureurs à travers des lieux parisiens symboliques où à chaque endroit les Ukrainiens de Paris peuvent venir accueillir et saluer les coureurs.


Nous pourrons annoncer l’itinéraire définitif prochainement.
Cependant, ce qui est sûr, une rencontre et une prière commune pour la Paix en Ukraine sont prévues le jour même à 12h00 à la Cathédrale de Saint Volodymyr le Grand sur le boulevard Saint Germain de Près.

Propos recueillis par Grégoire Grandjean

Au lancement du projet à Kyiv

Au lancement du projet à Kyiv

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans sport Run For Peace
commenter cet article
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 09:02

Le bulletin d'Avril 2015 de Perspectives Ukrainiennes est disponible sur la page Archive des bulletins de Perspectives Ukrainiennes ou en cliquantici


Au sommaire
p. 2 - 3 : Entretien avec Cyril Horyszny, scénariste de la BD « Héros malgré lui »
p. 4 - 5 : Run for peace - une équipe qui gagne
p. 6 - 7 : A vos agendas !
p. 8 : Actualité du livre

Repost 0
Published by Perspectives Ukrainiennes - dans Bulletins
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Perspectives Ukrainiennes
  • Le blog de Perspectives Ukrainiennes
  • : Les actualités et l'histoire ukrainiennes : les informations auxquelles les francophones n'ont pas d'accès ailleurs
  • Contact

Recherche